Doit-on se sentir nostalgique du temps qui passe avec son enfant ?

Doit-on se sentir nostalgique du temps qui passe avec son enfant ?

Vaste question .. Je discute souvent avec des mamans qui regrettent le temps qui passe « trop vite », qu’elles aimeraient de nouveau profiter de leur enfant tout petit.

Et bien moi, je ne regrette rien ! Je profite bien plus de ma maternité maintenant qu’avec mon nouveau née RGO. Maintenant, on parle, on joue ensemble, on s’amuse et on s’éclate !

J’adore voir le temps qui passe, contempler à quel point elle évolue si vite et bien, admirer cette petite femme en devenir.

Je viens de passer 2 ans à temps plein avec elle, alors je n’ai rien à regretter, j’ai été là pour toutes ses premières fois…

Doit-on se sentir nostalgique du temps qui passe avec son enfant ?

Je n’ai absolument rien raté de l’évolution de ma fille, je me souviens avec émotions de ses premiers pas, ses premiers mots, mais je n’ai pas pour autant envie d’y retourner.

Je pars du principe qu’elle aura des millions de premières fois, dans tellement de choses différentes qu’il faut toutes les vivre à 2000 % plutôt que de les regretter sitôt passé… Son avenir est dans notre futur, pas dans le passé.

Je profite du moment présent, pour justement ne pas avoir à regretter quoi que ce soit

Ce qui est fabuleux dans le rôle de parent, c’est que l’on passe sa vie à vivre des premières fois, c’est magique, vous ne trouvez pas ?

Je ne suis pas nostalgique du temps qui passe, mais ce n’est pas pour autant que je ne suis pas pleine d’émotion quand je regarde la vidéo de ses premiers pas, ou sa première purée…

Nous avons vraiment une petite fille facile à vivre, à plus de deux ans c‘est vraiment une crème. Elle est câline, bavarde, complaisante, rigolote. Presque jamais de crise, des mots d’amour à n’en plus finir… Bref, une petite fille avec qui passer du temps est plus que super agréable… Alors je n’ai absolument aucune raison de vouloir la retrouver bébé.

Quand elle était encore minuscule, je n’avais pas la confiance en moi que j’ai maintenant dans ma maternité, je ne la connaissais pas encore aussi bien par cœur. J’avais peur de sortir toute seule avec elle en voiture…
Maintenant, on court le monde (au sens propre et figuré…). On cuisine, on parle, on dévore les livres…

Je savoure nos journées en tête-à-tête où je n’ai jamais le temps de m’ennuyer ou de trouver le temps long, parfois je le trouve même court…

Je me délecte de cette petite fille facile qu’elle est, je me félicite d’avoir réussi le pari très difficile de l’éducation positive, et je savoure les résultats sur cette petite fille si bien dans ses baskets.

Je suis contente de n’avoir écouté personne et de n’avoir jamais laissé pleurer ma fille, même quand on me disait qu’elle serait une peste capricieuse. Et bien, en plus de ne pas être la peste capricieuse que l’on m’avait prédit, elle est une petite fille pleine de sensibilité et très à l’écoute…

Par contre, si je ne suis pas nostalgique du temps qui passe, je n’ai pas non plus envie de le faire passer plus vite Quand elle était toute petite, j’attendais toujours l’étape d’après : les premiers pas, les premiers mots etc… Maintenant je n’attends rien, je vis tout simplement, et mon dieu cela change tout !

Et chez vous ? Vous êtes plutôt comme moi ou plutôt à toujours vouloir retourner en arrière ?

Posts created 81

15 commentaires pour “Doit-on se sentir nostalgique du temps qui passe avec son enfant ?

  1. J’essaie de profiter du moment présent. Chaque âge a ses petits bonheurs et parfois ses galères. Je ne peux pas dire que je préférais quand elles étaient petites. Elles évoluent et c’est très bien comme ça.
    Aucun regret !
    Et avec plusieurs enfants, le bonheur est renouvelé 😉

  2. Ici elle a 16 mois et ne marche pas encore. Je ne regrette absolument pas les moment d’avant, plus le temps passe, plus je me sens a l’aise dans mon rôle de maman. Les débuts ont été difficiles pour moi, il n’y a pas si longtemps, j’angoisssais beaucoup à l’idée de rester seule avec ma belette. Maintenant qu’elle se fait plus comprendre, c’est nettement plus facile. Et je dois dire que j’ai hâte qu’elle marche et qu’elle parle. Pour moi, vers 2 ans, c’est l’âge où c’est plus simple, enfin j’espere ! Comme toi, j’ai vraiment profité de chaque étape et rien raté de ses premières fois, je n’ai donc rien à regretter.

  3. Je vois (encore) les choses comme toi, certes un nouveau-né c’est mignon mais c’est aussi le RGO, les pleurs de décharge, le sommeil en pointillés…Bref, je n’ai pas pleuré de la voir grandir! J’ai évidemment quelques souvenirs nostalgiques mais l’émerveillement de sa métamorphose a bien plus de poids! C’est quand même une chance merveilleuse de voir son enfant évoluer, positivement, au fil des mois…

  4. J’ai toujours vue le temps qui passait comme un angoissant etron … Ma depression peut etre la peur de la mort … Bref moi je deteste ca …

  5. Je suis comme toi, je profite de mon bébé a 200%, j’ai horreur des meres qui font semblant de trouver le temps qui passe triop vite alors qu’elle fuit la maternité …

  6. Pareil ! J’ai hâte qu’elle mange ses premiers repas, qu’elle commence le 4 pattes… Y a rien à envier à un bébé qui fait que manger/popo/pleurer… Enfin c’est mon avis. Et pareil, entre RGO et IPLV, j’ai hâte de voir la suite que ces épisodes soient loin derrière moi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut
%d blogueurs aiment cette page :