Grossesse et travail, ce que vous devez savoir : les droits des femmes enceintes

Un petit article sous forme de mémo, pour vous aider à faire le point sur vos droits dans le code du travail pendant la grossesse.

Grossesse et travail, ce que vous devez savoir :

Pour ma part, j’ai eu la chance d’avoir un patron en Or, et une super boîte et tout a été fait pour que je vive une grossesse le plus sereinement possible.
J’avais même un canapé-lit, pour m’allonger dans un chalet chauffé, pour me détendre pendant la pause-déjeuner.
J’ai même eu la chance d’avoir le droit de travailler à domicile pendant mon dernier mois de travail pour m’éviter les longs trajets en voiture.
Je vous souhaite la même bienveillance de la part de votre employeur…

Bref, si vous n’avez pas cette chance, voici donc ce que vous devez savoir, car vous avez des droits.

 

  • Le licenciement : vous devez savoir qu’une fois enceinte, la loi vous protège et vous ne pouvez plus être licenciée.
    Sauf pour deux raisons : faute grave, ou licenciement économique. Ce que je vous conseille, c’est de remettre en main propre votre certificat de grossesse et de demander à votre employeur de le signer.

 

  • L’aménagement du temps de travail : en fonction de votre convention collective, vous pouvez avoir des aménagement de votre temps de travail. Dans mon cas, j’avais droit à 30mins offertes par jour à partir du 5ème mois de grossesse. J’ai fait la demande, d’avoir à la place mes vendredis après-midi, et j’ai ainsi eu droit à 2,5 jours de weekend jusqu’à mon congé maternité…

  • Conditions de travail : en fonction de votre poste (si vous avez un travail en extérieur par exemple, ou de nuit), sachez que la loi interdit le travail des femmes enceintes après 22h, ou à une température inférieure à 0 degrés (travail en chambre froide par exemple).

 

  • Autorisation d’absence : durant toute la durée de votre grossesse, vous avez le droit de vous absenter (sans perte de salaire), pour tous les rendez-vous médicaux obligatoires de la grossesse. La liste des examens médicaux obligatoires comprend le premier examen prénatal (avant la fin du troisième mois) au cours duquel est remis le formulaire de déclaration de grossesse, puis les 6 autres examens mensuels qui suivent.
    Il est important de préciser que depuis 2014, le père AUSSI, a le droit de s’absenter pour accompagner sa femme aux 3 échographies.

 

  • Démission : pendant toute la durée de votre grossesse, vous avez le droit de quitter votre poste sans AUCUN préavis.
    Vous pouvez le faire aussi pendant le congé maternité, mais dans ce cas il faudra respecter un délai de 15 jours de préavis.

 

Et vous, comment avez-vous annoncé votre grossesse au travail, est-ce qu’elle vous a pénalisée ?

Posts created 85

14 commentaires pour “Grossesse et travail, ce que vous devez savoir : les droits des femmes enceintes

  1. Dans la FPH, nous avons le droit à une heure par jour. Enceinte, je pouvais débaucher une heure plus tôt ou embaucher une heure plus tard. En pratique, très compliqué à faire par il y a les transmissions. J

    1. Oh oui et pourtant tout le monde y allait de sa petite rumeur « ici les femmes enceintes on les aimes pas » alors que pas du tout j’ai été chouchoute !!!

  2. Ah je ne savais même pas pour la présence du papa aux 3 échographies ! génial, merci !!
    dans la FPT, à partir du 3eme mois de grossesse, on a le droit à 1heure de grossesse par jour (qu’on ne travaille pas)
    c’est énorme, et je m’en suis servie pour partir plus tôt le soir et éviter la cohue dans les transports en communs 🙂

  3. Moi mes patrons ont mis fin a ma periode d’essai quand ils.ont appris ma grossesse!!!! Mais un mal pour un bien j’ai trouvé un patron en or qui m’a embauché enceinte de 5 mois ☺

  4. Quelle chance d’avoir un employeur compréhensif durant sa grossesse. J’aurai bien aimé connaître la même chose mais malheureusement ce ne fut pas le cas, mon employeur a très mal pris l’annonce de ma grossesse et j’ai préférée donner ma démission plutôt que de subir un licenciement après les dix semaines après mon retour de congés maternité. Beaucoup d’employeurs restent très durs envers leurs salariées enceintes. Aujourd’hui j’ai retrouvé un emploi dans une nouvelle entreprise mais j’avoue redoutée la réaction de ma hiérarchie si demain j’attends un second bébé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut
%d blogueurs aiment cette page :