Fertilité : quand faut-il s’inquiéter ? Les 10 signes d’alertes

Pour être passée par la PMA pour avoir notre bébé, je vous propose quelques pistes pour savoir si vous devez consulter ou non.
Je ne suis pas médecin et mon avis n’est que purement tiré de ma propre expérience, cette liste est non exhaustive, et vous pouvez m’aider à l’agrandir dans les commentaires.

10 signes qui devraient vous mettre la puce à l’oreille , quand à votre besoin de consulter un gynécologue spécialisé en PMA.

1- Vous n’avez vos règles que très rarement, et des cycles très longs et très irréguliers, voir carrément jamais vos règles. –> C’est peut être un signe que vous êtes OPK ( Syndrome des ovaires polykystiques). Si vous n’avez pas vos règles vous n’ovulez pas, et si vous n’ovulez pas, aucune chance de tomber enceinte. 

syndrome des ovaires polykystiques
OPK

2- Vous avez des douleurs pendant les rapports. –> C’est peut être un signe d’endométriose (la première cause d’infertilité en France)

3- Vous avez des règles extrêmement douloureuses, qui sont même handicapantes et vous obligent à garder le lit. –> Là aussi c’est peut-être un signe d’endométriose.

4- Vous êtes en essai depuis plus de 12 mois. Vous avez des rapports réguliers aussi…

5- Vous sentez que quelque chose ne tourne pas rond. (On est souvent, bien plus au courant que l’on ne voudrait bien le croire …)

6- Vous avez fait des courbes de températures, et vous n’avez constaté aucun plateau haut de plus de 13 jours. Si vous n’avez pas de plateau haut, c’est que vous n’ovulez pas.

7-Vous avez énormément de boutons d’acné depuis que vous avez arrêté la contraception. Le syndrome des ovaires polykystiques est une pathologie fréquente qui concerne 5 à 10 % des femmes, ainsi qu’un tiers des femmes consultant pour une infertilité.

8- Vous prenez du poids trop facilement, et malgré un rythme de vie et une alimentation saine vous ne perdez pas de poids. PIRE vous en prenez. Encore un signe probable OPK.

9- Vous avez des poils là où une femme ne devrait pas en avoir. Encore et toujours les OPK. Ce syndrome est responsable de 90% des dysovulations et de 90 à 95% des hirsutismes.

10- Votre conjoint a eu les oreillons…  L’homme est impliqué dans 60 % des cas d’infécondité du couple. SI tout va bien chez vous, c’est peut-être de son côté, qu’il y a un souci.

En France, la PMA concerne 1 couple sur 6, ce n’est pas rien. Il n’y a rien de dramatique à passer par la PMA, et si vous avez un doute , mieux vaut consulter que de perdre inutilement du temps.

Et chez vous, quels étaient les signes qui vous ont fait consulter?


pub

Posts created 81

26 commentaires pour “Fertilité : quand faut-il s’inquiéter ? Les 10 signes d’alertes

  1. L’angoisse de toute femme des le début des essais bébés !! J’ai eu la chance de ne pas avoir de souci pour tomber enceinte ( malgré les oreillons que mon mari a eus 😉 ) , mais ce n’est pas le cas de tous. J’ai plusieurs personnes dans ma famille sui n’arrivent pas ou ne sont pas arrivés à faire un enfant . Problème de santé, de spermato trop lents, pas assez mobiles , d’ovulation, de poids … c’est pas évident et j’en venais a culpabiliser d’y arriver si vite et pas elles 🙁
    Je souhaite plein de courage a tous ceux qui essaient encore et encore sans y parvenir .

  2. Je rajouterai juste que vous pouvez avoir vos règles (peu abondantes) avec un cycle long et que vous n’ovulez pas….. Pour ma part c’est du vécu ! Et surtout écoutez vous, , dès le départ des essais je sentais que quelque chose n’allait pas, Le gynéco me disait que je stressais trop, par la suite, j’ai changé de médecin et elle a détectée de suite mon soucis et a mis rapidement le traitement en place. On allait avoir RDV en pma mais bb en a décidé autrement

  3. Ah la PMA… Ici, ma gynéco a commencé à nous faire des examens au bout de 10 mois. L’echographiste (incompétent, puisqu’il n’a pas vu mes superbes Opk (30 follicules par ovaire, quand même !)) a juste trouvé bon de m’infantiliser (« Alors on n’arrive pas à nous faire un petit ? » prononcé ave un ton niais) puis à m’engueuler car ça ne faisait que 10 mois d’essais.
    Finalement, au bout de 2 ans d’essais, nous avons fait nos premiers pas en PMA avec le meilleur des docs que j’ai pu rencontrer. Le parcours a duré encore 2 ans, mais il s’est terminé avec une jolie Mini-Koala et une adorable Miracle quelques mois plus tard!
    Si c’était à refaire? Je m’imposerais plus face à ma gynécologue, histoire de ne pas perdre une année pour rien !!

  4. Je crois que c’est un de mes pires souvenirs dans ce parcours, peut-être juste derrière l’annonce de non fécondation en FIV mais devant la FC…
    Il y a des gens et des phrases qui nous marquent, mais pas toujours positivement !

  5. Très bon article, je te donne quelques suggestions de plus:
    -des règles qui arrivent 12 jours ou moins après l’ovulation: déficit possible en progestérone, ce qui rend l’accroche difficile et majore le risque de FC si ça prend.
    -Plusieurs fausses couches d’affilée sans aucune grossesse menée à terme (on parle de 3 d’affilée mais j’ai commencé à investiguer après deux). En plus des examens hormonaux chez la femme, faire faire un spermogramme à l’homme (même si les gynécos sont frileux à relier les soucis masculins et les FC).
    En tout cas, c’est une très bonne idée d’en parler! 😉

    1. Merci ce sont en effet de très bon rajout, je les mettrais a mon prochain article. J’en parle car quand j’étais en pma je ne trouvais nul part ce genre de memo qui m’aurait aide…

  6. ma femme me dit qu’il n’y a pas de problème mais je trouve que 12 mois c’est long, je vais lui poser des questions en fonction de ton article. Merci

  7. ma première consultation était a cause d’un cycle de plus de 2 mois sans règles. le gygy était confiant avec son duphaston, je  » devais  » tomber enceinte le mois d’après, en poussant les examens, syndrome OPK. et là il a été moins sympa et prévenant sur le parcours, en me parlant directement de FIV et don d’ovocytes, sans possibilité de tomber enceinte naturellement. avec une procédure sur 2 ans au total.
    au final j’ai gardé son avis, j’ai fait zéro test parce que le compagnon de l’époque m’a dévalorisé m’obligeant a accepter rapidement ce choix, j’ai fait une croix sur ce rêve là, j’ai arrêté les contraceptifs. bébé miracle est là (malgré 3 ans d’essais au total avant le diagnostic, et 1 an et demi écoulé depuis le diagnostic)
    alors certes j’ai toujours pas de cycles réguliers, mais au moins j’ai des cycles ! je vais pas me plaindre et surtout un bébé qui arrive. dans le doute qu’un miracle se produise 2 fois ou que ça soit une erreur médicale (mon gygy actuel dit erreur médical mais au vu de mon parcours je doute) on repart sur une contraception et on verra après

  8. Bonjour,
    Moi 4 ans d attente pour avoir notre princesse. ( bientôt 21 mois )
    Avant de rencontré mon conjoint j avais déjà un fils 2 ans et demi à l époque ( 9 maintenant ) donc quand on a décidé de faire un bébé au bout d un an on ne c est pas trop posé de question c est le minimum 1 ans ( c est le temps que j ai mis à concevoir mon fils ) puis 1 ans et demi ….mon médecin me disait le stress…. 2 ans….toujours le stress….puis j ai eu le droit à une échographie ras prise de sang……mon pire souvenir qui ma coûté 3 malaises c est mon Hystérosalpingographie. Le spécialiste qui me dit c bon c était bouché maintenant le produit est passer c est parti dans 3 mois vous êtes enceinte… ( j ai su bien-sûr des année après que non sa ne débouche rien c est juste un examen pour voir si c était bouché…) bref encore un temps fou de perdu grace à ce spécialiste.
    Puis j ai déménager. Nouveau médecin qui m a orienté vers une gynéco qui a fait faire un spermogramme à mon conjoint et qui a dit bon bas voila le soucis!!!????
    Envoyer direct en pma pour fiv isci directe.
    Écho pour mon homme ( ouf l envie d un bébé à était plus forte que sa gêne ) donc soucis de varise échauffement 1% de chance naturellement ok. ( on lui a dit que l opération n arrangerait pas forcément donc bon…..On va dire que sa la arranger aussi…)
    Et c est pas fini oui voyons :
    Arrivé au rdv pma. Dossier ok bas oui j avais déjà tt les examen possible de fait. Donc accord assez rapide ( 6 mois à 1 ans ) sauf que au moment même où j attendais d être insdisposé pour commencer mes piqûre de fiv bas rien 1 semaine. 2 semaine. Je me suis dit allez stress….J ai donc comme pendant c 4 année fait un testé de grossesse juste pour déclencher mes R ( oui oui psychologiquement sa à tjs fonctionné) et la positif non pas possible pds positif heureuse n y croix pas soulager de pas faire les piqûres de fiv.
    Puis perte de sang. Écho. Hématome. On me dit le coeur bat sa va allez. Puis rdv en pma qui me suivez tjs et la pas d’évolution à 3 mois de grossesse bébé accrocher mais evolu pas.
    Retour à la case départ. Et on demande d attendre 3 mois avant de tenter une fiv après une FC ( qui pour moi n en n’a pas était réellement une car j ai du prendre un caché j ai du le faire partir et tu à tjs la question dans ta tête oui mais si ils se sont trompé si ….)
    Puis fiv isci 2 survivent donc deux implanté et une superbe princesse de maintenant 21 mois qui se prénomme Maëly. Notre bonheur. Elle nous fait oublié tout ce parcours. Toute cette douleurs ( et aussi l envie de faire un autre bébé bas oui quoi un sacré caractère un peu d humour )
    Alors ne désespérez pas un jours le miracle sera la et tout ce temps vous aura juste rendu plus fort.
    Ps : désolé de la grande lecture.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut
%d blogueurs aiment cette page :