Papa, Maman, je vous aime tellement - Maman Pavlova
Maternité

Papa, Maman, je vous aime tellement

 

Je suis très très proche de mes parents, est-ce le résultat de tout l’amour et la bienveillance dont ils ont fait preuve envers moi ?

J’ai eu une enfance parfaite, de l’amour beaucoup, des sacrifices (de leurs parts) pour faire de mon frère et moi des enfants heureux.

J’ai toujours été couverte d’amour, d’encouragement, de gratitude et d’une si belle complicité …

Il était évident pour moi, de vouloir la même relation avec ma fille, mais aussi de lui créer des liens forts et profonds avec mes parents.

Nous sommes une famille assez pudique, et même si on s’aime tous très fort, on se le montre, mais on ne se le dit pas souvent…

Alors j’ai eu envie de rendre hommage à ceux qui ont forgé la femme bienveillante que je suis aujourd’hui.

À toi papa …

Je me souviens avec tellement d’émotion de tes larmes le jour de mon mariage. Toi si pudique que je n’avais jamais vue pleurer en 30 ans de ma vie…

De ton émotion, quand tu as appris que je portais en moi la vie et que ton bébé allait devenir mère à son tour …

De tes larmes à sa naissance, et de tout l’amour que tu lui portes , toi ce grand-père dont j’ai toujours rêvé. De l’amour qu’elle te rend si bien, de vos câlins à n’en plus finir.

Toi mon papa, mon héros, le premier homme de ma vie, celui qui m’a prouvé qu’un homme peut être absolument formidable …

Tu m’as appris qu’il n’y avait de rêve trop grand, qu’avec de la volonté, on pouvait déplacer des montagnes.

J’ai eu tellement peur de perdre à la naissance de notre petite Indienne, quand cette salope de maladie t’est tombée sur le coin de la gueule, j’ai cru que mon cœur allait exploser… Mais tu as fait comme tu as fait toute ta vie, tu t’es battu pour nous … Maintenant elle et toi, vous êtes copain de route et tu as appris à vivre avec …

À toi maman …

Celle qui a toujours tout sacrifier pour ses enfants. Cette femme forte qui a porté sur ses épaules les coups trop durs de la vie… Je me souviens quand nous avons appris que je ne pouvais pas intégrer l’école de dessin que je convoitais, c’est toi qui t’es effondrée en larmes dans le bureau de la directrice, tellement tu étais triste pour moi…

Tu es le genre de maman à faire semblant de ne pas avoir faim pour me laisser la dernière glace dans le frigo…

Tu es celle dont les bras m’ont rassurée et consolée tant de fois.

Tu es celle qui restait debout toute la nuit pour être sûr que je rentre en sécurité et venir me chercher …

Tu es ma confidente, mon amie, ma protectrice…

À vous deux

Vous êtes les grands-parents dont je rêvais pour notre fille. Elle vous aime tellement … Et ne peux pas passer une seule journée sans venir vous voir, vous enlacer et vous dire combien elle vous aime…

Vous m’avez appris qu’en élevant un enfant dans l’amour et la bienveillance, sans jamais aucune punition, mais dans le respect, on pouvait construire des adultes hyper heureux. Que les coups et les humiliations ne font pas des enfants heureux, mais soumis…

Et moi, je ne peux pas passer une journée, sans vous avoir au téléphone ou vous voir.

Merci d’avoir fait de moi, cette adulte si bien dans sa peau, si heureuse, dans sa maternité et dans son mariage.

Merci d’aimer mon mari comme votre fils.

Merci de me laisser être encore votre toute petite fille…

Je ne vous le dis pas assez souvent, mais je devrais :

Papa, Maman je vous aime <3

 

Alors, à ceux qui disent que la bienveillance entraine des adultes inadaptés, des personnes qui vont rater leurs vies … Je suis l’exemple même que c’est faux …

Et chez vous, c’est comment la relation avec vos parents ?

15 Comment

  1. Quel texte ! Quel magnifique message pour ces deux merveilleuses personnes. Je crois qu’en tant que maman si je reçois un jour un message plein d’amour comme celui là je me dirais que j’ai réussi. Je te souhaite une belle journée

  2. Oh, il est magnifique cet hommage à tes parents. J’ai eu les larmes aux yeux en te lisant.
    J’ai moi aussi une relation très très forte avec mes parents que j’adore mais je n’ai pas une relation aussi saine que la tienne avec eux.
    Des bisous

  3. Quel bel hommage à tes parents, je comprend tout à fait j’entretien la même relation avec eux et mon grand père du côté parernel, qui à été autant présent pour mes parents que pour moi. Nous sommes également pudique sur nos sentiments entre nous. Et j’ai la chance d’avoir un compagnon qui est dans le même esprit familial.
    je prend un peu de temps ce soir a regarder ton blog que tu m’a fait découvrir par ton passage sur mon instagram (sarafinanoa ) bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :