6 histoires glaçantes d’enfants tueurs…

J’ai fait mes recherches pour cet article à la suite  de celui que j’ai écrit sur la naissance des tueurs en séries. Je ne pensais ABSOLUMENT pas trouver des cas d’enfants tueurs, je crois que je fais encore des cauchemars sur ce que j’ai découvert…

Les descriptions des crimes (sordides) sont assez explicites (j’ai repris les accusations comme je les ai trouvées sur internet) les sources;

Si vous êtes sensible, je vous déconseille la lecture.

Aussi dérangeant, flippant et angoissant que cela puisse être, les adolescents tueurs existent, je ne pensais pas que c’était le cas, et encore moins dans les crimes que je cite plus bas…

Pour tout vous dire, j’ai longtemps hésité à publier cet article. Je suis une grande défenderesse des droits de l’enfant et de leur innocence, cet article est donc à contre-sens de mon blog. Sauf que s’il peut sensibiliser les gens, prouver qu’avec une éducation (très très) violente, et sans (aucun) amour, on peut détruire des vies….

Certains de ses enfants sont maintenant adulte et totalement libre dans la nature …

Graham Young – Royaume-Uni

Dès son plus jeune âge, il est fasciné par les poisons et leurs effets sur l’homme ainsi que par les tueurs tels que Dr. Hawley Crippen, William Palmer ou encore Adolf Hitler. Il commence très vite à expérimenter ses concoctions sur les premiers cobayes qui lui tombent sous la main : sa famille et ses amis. Diarrhées, vomissement, ça ne va pas fort pour la famille Young. En 1962, c’est la mère de la nouvelle femme du père Young qui meurt. Elle est la première victime du jeune Graham, alors âgé de 14 ans.Arrêté après qu’un de ses profs ait trouvé un peu bizarre ses cahiers plein de notes et de dessins d’hommes mourants, il est incarcéré dans un hôpital haute-sécurité. Cela ne l’empêchera pas d’empoisonner plusieurs de ses codétenus. Libéré à 23 ans, il s’installe chez sa soeur et se remet très vite à sa petite manie. Suite à la mort par empoisonnement de deux de ses collègues, Young est renvoyé en prison où il finira sa vie.

Jon Venables et Robert Thompson – Royaume-Uni

Jon Venables et Robert Thompson, tous 2 âgés de 10 ans, avaient un objectif très simple. Ils voulaient isoler un enfant afin qu’il se fasse renverser par un véhicule. Pendant leur marche de plus de 3km, ils malmenèrent James en le frappant et en le faisant tomber sur la tête. Arrivés sur une voie ferrée, ils lui jetèrent de la peinture dans les yeux avant de le lapider et de le frapper à coup de briques et de barres de fer. Avant de partir, ils placèrent son corps sur les rails et le recouvrirent partiellement de briques. D’après les médecins légistes, le petit Jamie était mort avant que le train ne le percute. Arrêtés et condamnés, les 2 enfants tueurs furent libérés après 8 ans d’incarcération avec de nouvelles identités demeurées secrètes. Il y a peu de temps cependant, Venables a refait surface en étant arrêté après avoir téléchargé de la pédopornographie. Il devrait cependant être de nouveau libéré dans les jours à venir.


 

 

Lionel Tate – Floride, E-U

Lionel Tate est la personne la plus jeune à avoir été condamnée à perpétuité : il n’avait que 12 ans. Il fut condamné pour le meurtre d’une fillette de 6 ans que sa mère gardait à l’époque. Personne ne sait vraiment ce qui s’est passé. la fillette aurait subi de nombreux traumatismes au ventre, au crâne et aux côtes, au total plus de 35 blessures. Tate changea alors sa version en affirmant lui avoir sauté dessus depuis les escaliers.Condamné à perpétuité, sa sentence fut diminuée en 2004 et il fut libéré en raison du procès peu équitable que l’enfant avait reçu, notamment car il ne comprenait pas, à l’époque, les charges retenues contre lui. Il est depuis retourné en prison et purge une peine de 30 ans pour avoir braqué à main armée un livreur de pizza.

 

Jasmine Richardson et Jeremy Steinke – Canada

Jasmine Richardson ou quand la passion adolescente et l’horreur macabre se rencontrent : les parents de Jasmine, alors âgée de 12 ans, lui avaient interdit de voir son petit ami, un homme de 23 ans appelé Jeremy Steinke. Sans doute manipulée par ce dernier, la jeune fille accepta de prendre part à ce qui s’avéra être un bain de sang. Steinke se rendit au domicile des Richardson afin de tuer les parents de sa petite amie. Il se dirigea ensuite à l’étage et força Jasmine à poignarder son petit frère âgé de 8 ans.Dans une cavalcade qui rappelle étrangement le film Tueurs Nés (Steinke a affirmé avoir regardé ce film juste avant de passer à l’acte), les 2 amoureux s’enfuirent avant d’être rapidement rattrapés et condamnés.Lors du procès, on se rendit vite compte que la jeune Jasmine n’avait pas été manipulée et qu’elle avait elle-même souvent demandé à son petit ami de tuer sa famille.


Joshua Phillips – Floride, E-U

Le 3 novembre 1998, la petite Maddie Clifton, 8 ans, disparait. Toute la région de Jacksonville se mobilise pour la retrouver, sans succès. Son jeune voisin, Joshua Phillips, participe d’ailleurs aux recherches.
Sept jours plus tard, la mère de ce dernier constate une fuite sur le matelas à eau de son fils. En inspectant de plus près la fuite, elle découvre le cadavre de Maddie, caché sous le lit de son fils.Phillips, alors âgé de 14 ans, explique qu’il jouait au baseball avec Maddie et qu’il l’a frappée à l’oeil avec sa batte, par accident. Pris de panique, il a trainé la fillette jusque dans sa chambre où il l’a étranglée avec le câble de son téléphone pendant près de 15 minutes. Comme cela ne fonctionnait pas, il l’a poignardée une dizaine de fois avant de la frapper de nouveau avec sa batte.Condamné pour meurtre, Phillips purge aujourd’hui une peine à perpétuité sans possibilité d’appel, bien que sa mère tente depuis plusieurs années de faire revoir sa sentence.

Mary Bell – Royaume-Uni

A la veille de ses 11 ans, elle étrangle le petit Martin Brown, 4 ans, dans une maison abandonnée. Quelques jours après, accompagnée d’une de ses amies, elle rentre par effraction dans un orphelinat et saccage l’endroit. On y retrouvera des mots où elle avouait ses crimes.
En juillet de la même année, les 2 fillettes kidnappèrent Brian Howe, un garçonnet de 3 ans, avant le tuer dans une friche avoisinante. Le garçon fut étranglé avant que Mary ne grave un M sur son ventre à l’aide d’une lame de rasoir. La fillette en a profité pour couper quelques cheveux de sa victime, lui lacérer les jambes et mutiler son sexe.
Les spécialistes qui traitèrent Mary Bell pendant et après son procès expliquent son comportement psychopathe par l’enfance très difficile de la jeune tueuse : sa mère prostituée aurait à plusieurs reprises tenté de la tuer. Elle l’aurait par ailleurs forcée à avoir des relations sexuelles avec certains de ses clients. Tout cela avant l’âge de 10 ans. Elle est sortie de prison en 1980 à l’âge de 23 ans.

Des enfants tueurs en France ?

Fiou, c’est pas commun hein ? Vous connaissiez ses histoires ? Beaucoup de cas vienne du Royaume uni, à ma connaissance aucun cas en France. Pourquoi ? Je n’en ai aucune idée … Est ce cela vient de la façon dont les droits de l’enfance sont respectés ?

Je n’ai pas la réponse, mais tout de même cela pose question non ?

Quoi qu’il arrive, j’ai du mal à croire qu’un enfant de 12 ans puisse après avoir eu une vie heureuse devenir sans raison aussi dangereux pas vous ?

Posts created 95

10 commentaires pour “6 histoires glaçantes d’enfants tueurs…

  1. Alors oui on connaissait bien ces histoires puisque ton article est un copié-collé de ce qu’on trouve sur internet!
    Pourquoi prétendre l’avoir écrit?

    1. Tu as raison j’ai récupéré 6 des 10 cas que j’ai trouvé sur internet je n’avais pas mis ma source.
      Je ne prétends pas quoi que ce soit.
      Sinon, belle soirée à toi hein 😉

      1. Tu écrivais tout à l’heure avoir recopié les accusations des tribunaux (mais je lis à présent que tu as ajouté ta source). C’est intéressant à lire mais en citant ses sources ça l’est d’autant plus. Surtout que tu précises toi-meme que les textes et photos de ton blog ne sont pas libres de droit.

        1. J’ai en effet ajouté ma source que j’avais oublié de mettre et j’ai changé la phrase qui portait à confusion c’est certain.
          Cet article etait surtout un ping que j’ai fait sur celui de la naissance des criminels que j’ai publié il y a quelques temps.
          L’erreur est humaine je crois,
          J’ai fait le choix de publier tous les commentaires que les gens prennent le temps de me laisser et d’y repondre, mais je pense que la le sujet est clos ?

  2. En France, on ne peut incarcérer les mineurs qu’à partir de 13 ans et c’est une mesure exceptionnelle. La priorité est donnée à l’éducatif (ordonnance de 1945). Donc c’est possible que les rares homicides commis par des enfants français n’arrivent peut-être pas jusqu’au tribunal. C’est une réflexion personnelle, ça n’engage que moi 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut
%d blogueurs aiment cette page :