10 idées reçues sur l'allaitement maternel - Maman Pavlova
Education

10 idées reçues sur l’allaitement maternel

Cette semaine c’est la semaine MONDIALE de l’allaitement maternel ( pour en savoir plus sur cet événement c’est par ici).

L’occasion pour moi de vous parler un peu d’allaitement, à ma façon en cassant 10 idées reçues que j’ai trop entendu sur l’allaitement.
Notre petite Indienne va avoir 17 mois, elle est toujours allaitée, les exemples ci dessous ne concernent que MON histoire avec elle, je ne suis pas une conseillère en lactation.

Avant de commencer , j’aimerais rappeler que, je respecte le choix de chaque mère quant a la façon dont elle veut nourrir son enfant, je ne suis pas Pro allaitement, je suis pro MON allaitement que j’adore plus que tout au monde.

10 idées reçues sur l’allaitement maternel

  • 1er : il ne faut pas allaiter, ton enfant ne fera jamais ses nuits tu seras épuisée. Ici la petite Indienne est un bébé parfait, elle a fait ses nuits à 8 semaines, et avant cela elle ne se levait que 2 fois pour manger et se rendormait dans son berceau tout de suite après….

  • 2eme : tu vas avoir un enfant collé à tes pompes ça va être HORRIBLE. Alors, ma fille est en effet très proche de moi, fusionnelle même. En revanche elle a complétement confiance en elle et en moi et elle n’est pas glu, simplement présente.

 

  • 3éme : Tu as des seins trop petits tu auras pas de lait. FAUX ! je n’ai pas les seins de lolo Ferrari et pourtant avec mon petit 85B j’aurais pu nourrir des triplés !

 

  • 4éme : tu vas détruire tes seins. Pas du tout, mes seins vont bien, merci de demander.

 

  • 5éme : tu vas être obligée de partager ton lit. Bah non, je ne l’ai jamais fait moi, elle avait le berceau next to me de chicco collé à notre lit, mais elle n’a jamais dormi dans notre lit.

 

  • 6éme  : Mon lait n’est pas assez nourrissant. J’ai envie de sauter au plafond, c’est FAUX archi faux, c’est juste que le bébé ne tète pas assez le lait gras qui arrive en fin de tétée …

 

  • 7éme : Tu ne pourras plus sortir de chez toi. Ah bon ? Parce que c’est interdit d’allaiter en public . Ici sur la cote d’azur toutes les filles ont les seins nus sur la plage et personne n’est choqué, elles ne restent pas chez elles avec leurs seins. Moi c’est pareil, allaiter c’est naturel, penser le contraire c’est bizarre.

  • 8éme : Allaiter va t’épuiser. Là encore désolé, mais moi laver des biberons, faire chauffer un biberon, quitter mon lit chaud la nuit cela m’épuise. Mais glisser mon bébé tout chaud au creux de moi et la nourrir au sein, là pas du tout !

 

  • 9éme : Allaiter fait mal. Là ME concernant, oui pendant les 3 premiers jours, et la montée de lait (c’est juste affreux la douleur !) mais après RIEN, nada, zobbie la mouche.

 

  • 10éme  : tu ne pourras plus rien manger. Là je suis plus modérée, car au début ma fille était très SENSIBLE à tout ce que je mangeais je devais donc faire très attention. Maintenant tout roule !

Et vous quel a été votre choix, biberon ? Allaitement ? Je veux bien répondre à toutes vos questions, tant qu’elles sont dans le respect de nos convictions respectives.

26 Comment

  1. J’adore ! J’ai allaiter mon premier 7 mois et demi et oui n’étant pas bien renseigner on m’a dit que je n’avais plus assez de lait . Si j’avais trouvé a l’époque une personne pouvant m’aider et me conseiller j’aurai allaiter bien plus longtemps . Pour mon deuxième jai allaiter 18 mois . Hé oui beaucoup plus renseignée ! J’ai allaiter PARTOUT le plus souvent mini moi en écharpe de portage les gens me parlais et ne voyais jamais rien. Je ne regrette pas mon choix . En effet mes enfants ont été très peut malade ! Bon l’école a fait qu’ils enchaînent maintenant mais lors de l’allaitement c’était royal ! Quand au fait d’être fatiguée bah pas du tout ! J’étais plus fatiguée après les 7.5 mois dallaitement pour mon premier car il fallait se lever laver les bibis les faire chauffer et j’en passe pour le 2eme un coup de tétou toujours à la bonne température et hop au dodo ! Et pour les nuits a 2 mois il me fesai 21h30 6h30 ! Allaitement exclusif jusqu’à 7 mois !

    VIVENT L’ALLAITEMENT ❤

    1. Merci pour ce beau retour ❤️❤️❤️que j’aime avoir des commentaires pleins d’amour et de bienveillance comme le tien !!

  2. Je suis totalement d’accord avec ton article 🙂 mais rien est jamais sur ahah moi je fais du cododo et j’aurais pas punaise autrement, pareil l’alimentation j’ai pas choisi et je n’ai pas le choix.. enfin juste pour dire tout est toujours incertain.. Et pour les seins je rajouterai même ce que je dis atout les rageur qui me parle de ça que c’est la grossesse qui abime les seins, ça a été prouvé que c’est la fluctuations de tailles pendant la grossesse qui “abimait” 🙂

  3. On est sur 15 mois d allaitement avec ma puce. J’avais été très déçu de mon 1et allaitement qui avait vraiment été compliqué et vraiment vraiment épuisant et mal conseillé/ renseigné il faut le dire aussi ce qui m’a fait arrêter à 1 mois et demi.
    Donc pendant la seconde grossesse je me suis documenté j’ai écouter lu des expériences, conseils … pour bien démarrer mon allaitement car je crois que beaucoup sz joue sur les débuts.
    Mais alors qu’est ce qu’on se prends comme réflexions quand on allaite j’ai été surprise voir même déçu de toutes ces petites réflexions et ces pseudos conseils a la limite de l’anti allaitement … J’étais partie pour 6 mois d allaitement ça me paraissait déjà merveilleux et nous voilà a 15 mois , c’est fatiguant Parfois, cest douloureux Parfois aussi mais c’est telle ment plus que ça …❤❤❤

    1. J’étais comme toi à 6 mois j’arrête et puis 16 mois plus tard je savoure encore notre victoire lacte et des réflexion j’en ai tous les jours ;( …

  4. Je n’ai pas réussi à allaiter mon fils et ça a été une terrible déception . J’espère pouvoir réussir avec ma princesse a venir !

    Tous les points que tu abordes sont très souvent mis en avant par beaucoup de gens et c’est pénible même pour moi qui ne suis pas ( encore ) allaitantes . Et d’ailleurs c’est à cause de ces idées reçues qu’un bon nombre d’allaitement est voué à l’échec. D’autant plus que certains médecins les véhiculent également . ..

    1. Et oui le personnel médical malheureusement est le 1er à mettre en échec des allaitements qui aurait pu marcher …. je te souhaite de tout cœur de vivre ce bonheur d’allaiter son bébé , au début c’est hard mais apres ❤️❤️❤️

  5. Merci pour ce super article qui devrait etre lu par toutes celles qui “n’avaient pas assez de lait”. J’ajouterai le principe de l’offre et de la demande. Toutes les femmes peuvent allaiter (sauf cas pathologique exceptionnel) si elles le veulent ET qu’elles sont bien renseignées ET soutenues dans leur démarche.
    Je n’avais pas beaucoup de lait (j’aurais rêvé remplir des sacs de congel entier.. mais non!) et pourtant j’ai repris le travail à ses 3 mois et demi, j’ai allaité jusqu’à 5 mois exclusivement puis j’alternais avec du Lait artificiel (mais très rarement, seulement quand je ne tirais pas assez de lait) et nous sommes allé jusqu’à 8 mois et demi.
    Merveilleuse aventure que je souhaite à toutes les femmes !!

    1. Merci Basia , ton commentaire me fait chaud au cœur ❤️. En effet travailler et allaiter c’est possible , pas toujours facile en revanche et en fonction du mode de garde peut devenir un vrai casse tête ( certaine crèche n’accepte pas du tout par exemple). Tu as beaucoup de mérite , si je n’étais pas encore à la maison avec ma fille je ne sais pas si j’aurais réussi à être aussi loin ❤️.

  6. J’adore ton article! Ici 14 mois d’allaitement, j’aurais aimé faire plus mais malheureusement une maladie m’est tombé sur le coin du nez avec un traitement imcompatible …. Mais je suis heureuse et fière de nous malgré tout, et 18 mois de cododo dans le même lit ! C’était une merveilleuse aventure lactée ❤

    1. Merci Fanny , c’est vraiment dommage que ce soit la maladie qui t’es obligée à arrêter en tout cas cest déjà un très beau parcours bravo

  7. Merci pour cet article 🙂

    Y’a pleins de truc qu’on ma jamais dit la dedans : tu as de trop petits seins haha ^^
    Par contre moi on ma dit que je le nourissait trop ( vu que bb Viking est un géant et en poids et en taille ) que c’était donc a cause de l’allaitement . . pas mal de remarque autour de son poids , mise a part avec ma Pédiatre, cette déesse vivante , spécialisée dans la femme et l’allaitement , le rêve )
    Peu de femmes de ma famille on allaiter en fait, alors que pour moi c’était simplement une évidence, je n’ai pas eu de choix à faire 😉 nous arriverons bientôt a à 16 mois d’allaitement et au début j’étais toute fière ! Maintenant bah je trouve ça juste normal ^^ Entourée des Nichonneuses aussi , c’est vraiment rassurant et ça a été un atout de poids pour mon allaitement ainsi que pour ma maternité .
    Si non, j’avoue que ici, on pourrais plus faire autrement que du cododo ( ici on es en lit partagé familiale donc a 4 ) et je pense pas que Adil soit capable de dormir seul dans une chambre … Peu importe car dormir avec lui c’est une vrai drogue .. calin toute la nuit j’adooooooore .

    hâte de voir la suite de ton blog <3

    1. C’est vraie, moi aussi au départ j’étais fière d’en etre a bientôt 17 mois et finalement je trouve juste que c’est normal . Merci pour ton message , j’espère que la suite te plaira autant !

  8. Bravo pour ce chouette article !
    Je suis en co_allaitement en ce moment avec ma fille de 3 ans et mon fils de 15 mois !
    Allaiter m’a épuisée mais parce ma fille avait des besoins intenses et qu’elle ne voulait que moi (sans l’allaitement…. Je pense que ça aurait été plus dur pour tout le monde)
    Mes seins ont pris en coup avec le co allaitement car j’ai un soucis avec mon Sein gauche qui engendre de grandes douleurs ! Mais je m’en fiche ! Je suis tellement contente de pouvoir allaiter ! Je ne vois pas ça comme une contrainte ! Même si je souffre !
    On a toutes nos propres histoires avec notre ou nos allaitement et c’est important d’échanger je trouve pour pouvoir se soutenir !
    Le coup des petits seins on me l’a beaucoup fait !
    Ça me fait tellement rire !

    1. Merci pour ton retour , en effet chaque histoire d’allaitement est unique et le partage et le soutient son indispensable 🙂

  9. Je suis d’accord avec tous les points sauf le 9. Allaiter ça peut faire mal et la douleur peut durer longtemps (près de 3 mois pour moi).
    Et non, non et re non, ça n’est pas forcément lié à une mauvaise position! avec les meilleures conseils de consultantes en lactation, une bonne position, ça peut faire très mal quand même, et longtemps.
    Et la plupart des femmes de mon entourage ont rencontré de grosses douleurs pendant plusieurs semaines, et ont du sacrément s’accrocher ou ont laissé tomber …

    Je suis à 100% pour l’allaitement mais je trouve qu’on a tendance à mentir aux femmes en minimisant les difficultés. Alors ça part sans doute de bonnes intentions (ne pas décourager) mais au final c’est la cataz: quand on découvre la réalité de l’allaitement complètement différente deu discours officiel, ben on doute de tout le discours. C’est à dire: si ils mentent là dessus, est ce que le reste du discours est crédible? on se sent trahie (oui le mot est fort mais en post partum on est un peu à vif 😉 ), et on n’en est que plus rapidement découragée…

    Enfin bref, l’allaitement oui! et encore oui! mais n’occultons pas les difficultés!

    Des bisous

    Nath

    1. Oh quel beau commentaire ! Oui allaiter peut faire mal , voir très mal ! Un bébé qui tète mâl ou des tétons trop sensible . Ce n’était pas mon cas mais c’est une réalité . En effet l’allaitement est souvent idéalisé et la réalité peut effrayer …

  10. J adore ton je suis pro MON allaitement .

    C est mon 2eme allaitement et je le vis tellement différemment. Deja par mon CP (Lea tete de nombreuses fois dans la journée et nuit), mais surtout dans la tête! Deja pour Lucas les remarques ne me touchaient pas mais la c est pire .

    Pour lucas je me accroché au 5e mois avec sa courbe, a me battre contre les “C est à cause de l allaitement” et on a tenu 13 mois! La on est à 12mois pour lea et ce n est pas prêts de s arreter!

    1. Le groupe d’allaitement m’a beaucoup aidé à affronter le regard et les idées de merdes des autres sur l’allaitement . En faite ce n’est pas rare d’allaiter plus de 6 mois c’est juste tabou . Bravo d’avoir réussi à tenir 13 mois pour ton fils

  11. J’ai allaité mon fils pendant 2 ans.
    Je ne l’ai Jamais nourrit la nuit (entre minuit et 6h du mat’), se lever la nuit pour donner le biberon ou allaiter… Connais pas !
    Oui mon bébé à toujours fait ses nuits, dès la maternité.
    Je suis pour le fait que chacune fasse comme elle veut, il faut pouvoir et avoir envie d’allaiter, mais ce qui m’énerve c’est ceux ou celles qui tentent de décourager une mère qui décide d’allaiter.
    Mon fils n’est pas dépendant de moi même si nous sommes très proche, ma poitrine se porte bien, lorsque je le nourrissais, je le caler bien et parfois je m’endormais, j’en profitais pour me reposer. Il a toujours dormis dans son lit.
    En effet le premier mois c’est douloureux, mais pour moi, vouloir ce qui a de mieux pour son enfant et être prêt à tout, ça commence par la.
    Oui j’ai eu très mal au début mais c’était pour la bonne cause (mon fils n’est jamais malade, 5 rhumes et quelques fois de la fièvre pour les dents) alors j’ai serré les dents et ce fût que du bonheur.
    Pour mon deuxième bébé qui arrive bientôt, la question ne se pose même pas.

    1. J’ai eu la chance de n’avoir mal que 3 jours . Et aussi d’avoir un bébé de catalogue niveau tétée… Mais je ne me vois pas du tout arrêter encore quel bonheur Et ici aussi zéro maladie

  12. J’ai du renoncé à l’allaitement pourtant je voulais à tout prix l’allaiter.
    Ma belle mère passait son temps à critiquer mon choix mais ça je m’en fichais totalement
    Quand mon bébé est né ça n’a pas été facile pour moi je ne m’étais pas du tout préparé à la césarienne pour moi c’était impossible tout étais parfait pour qu’il sorte naturellement malheureusement pour moi les internes ont mal fait leurs boulots le jours du therme à j+2 on me déclenche plus du tout de liquide le cordon étais dans toute les poches ou il étais sensé y avoir ce fameux liquide
    Contraction declencher 12h plus tard on m’annonce que bébé est trop haut je le savais déjà je l’avais senti remonter on me laisse 1h30 pour faire de la gym pour le descendre trop tard bébé avais fait ventouse en haut
    Culpabilisation à fond les gamelles crise de larmes crise d’angoisse papa pas à côté pour me soutenir fin bref très mal vécu
    La première équipe à été super gentil à l’écoute ect mon conseiller de prendre des bout de sein bébé restais au sein casi 3h j’avais l’impression qu’il ne buvait pas et jouais simplement mais bon il avait que quelque heure
    On m’annonce qu’il a un frein de langue mais personne lui coupe je voit bien qu’il a du mal à tété mais la nouvelle équipe ne m’écoute pas
    Je reçoit des message de mon papa horrible je passe les détails et voici la nuits la nouvelle équipe m’oblige à le réveillé toute les trois heures l’oblige à tété alors qu’il veux simplement dormir elles minterdisent de mettre les bout de sein j’ai déjà les sens tout abîmé et ils me font souffrir mais je passe outre ça pendant 3 jours
    Arrivé le 4 ème jour ma monté de lait alors la l’horreur j’en aurais cassé la tablette bébé n’arrive toujours pas à tété il avais perdu beaucoup de poids on a du lui instauré un bib culpabilisation à nouveau mes seins engorgé impossible de faire sortir le lait on me ramené un tire lait rien n’y fait la jeune auxiliaire au petits soins (encore une nouvelle) décide pour m’aider de me faire tirer le lait au tire lait électrique et la miracle c’est decoincé mais bébé n’arrive toujours pas à bien tété le lendemain elle ausculte mon petits bout voit le frein de langue et elle me dit mais samedi on vous la pas coupé je lui explique que non que l’équipe du matin l’on vu et signalé et ils m’ont dis que l’équipe de l’après midi le ferais mais c’était pas faute de leurs avoir dis il l’on pas fait et la elle me le fait direct elle m’a dit que j’avais un petit dure à cuire et on avais beaucoup parlé elle m’explique de pas culpabilisé que le déroulement des choses à fait que je n’avais pas assez de lait elle m’a bien rassuré
    Le jour de ma sorti dégoûté bébé tète mais je n’ai plus de lait assez
    Pourtant bébé viens d’avoir trois mois et j’ai encore des petites goûtes qui perles j’essaye de le remettre au sein mais il n’en veux pas en tout cas super déçu j’en pleure encore mais c’est la vie qui en a décidé autrement mon bébé pète la forme à fait ses nuits à 5 semaines c’est un amour

    1. J’ai le coeur serre a la lecture de ton commentaires… comment tu as pu être aussi mal encadré ma.pauvre … nu culpabilise pas toi as donné le meilleur de toi même !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :