Interview Maman Pavlova pour parole de mamans

Vous le savez maintenant, puisque je parle assez ouvertement de ce sujet sur mon blog, ma petite princesse est issu d’un long combat pma. Une sacré aventure dans une vie que je ne souhaite à personne…

Il n’y a pas de plus grand ennemi que son propre corps, celui contre qui on ne peut rien, celui qui vous fait douter, regretter …

Amoureuse de son mari Antoine depuis 14 ans, Céline a voulu fonder une famille avec lui. Mais elle ne savait pas qu’elle aurait à se battre contre son propre corps. Retour sur son parcours PMA.

« Mon parcours est un peu hors norme. J’ai eu la chance de croiser une gynécologue remplaçante pour un contrôle de routine. À l’époque, je ne souhaitais pas encore devenir maman, elle m’a posé des questions sur mes cycles, mon projet d’enfant. Elle m’a dit que compte tenu de ce que je lui disais, j’avais un profil d’ovaire polykystique et je devrais consulter.

Lors de mon 1er mois de traitement, je suis tombée enceinte, mais j’ai perdu le bébé le lendemain de mon mariage… A partir de là j’ai compris que rien ne serait simple comme que je l’avais fantasmé.

Je n’avais aucune idée de ce que représentait réellement un parcours PMA

Hyper zen au moment de la prise de décision, j’imaginais que ce serait simple et rapide, je n’avais aucune idée de ce que représentait réellement un parcours PMA… En même temps, qui peut vraiment imaginer ce que représente la peur viscérale de ne jamais être mère, de mener un combat dont on a aucune idée de l’issue… De se battre contre son propre corps. 

Si le cœur vous dit de lire mon interview en entier et si vous voulez connaitre mes conseils pour survivre à un parcours PMA l’article est en intégralité ici .

Et chez vous quels seraient vos conseils pour survivre ?

Posts created 101

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut
%d blogueurs aiment cette page :