Le « hygge », la recette du bonheur en famille à la danoise en 5 points - Maman Pavlova
Education

Le « hygge », la recette du bonheur en famille à la danoise en 5 points

Comme tous les parents du monde (enfin j’espère…), nous souhaitons offrir à notre enfant la meilleure éducation possible, tout cela dans le but d’en faire une petite la plus heureuse possible.

Comme j’en parle assez souvent ici, nous sommes des parents adeptes de l’éducation positive,

Je suis régulièrement en recherche d’ouvrages pour approfondir mon savoir, l’adapter et le transformer à la sauce Pavlova, et j’ai vu passer pas mal d’articles sur le “hygge”, la recette du bonheur des pays nordiques.

Tout mon savoir est tiré en grande partie de ce livre, que je vous conseille vivement “Comment élever les enfants les plus heureux du monde.”

 

1- Limitez l’exposition de votre enfant aux écrans

Comme j’en parlais ici, la TV chez nous n’est jamais allumée, quand notre fille est dans la pièce.

Éviter l’exposition de votre tout petit à la TV, est un excellent moyen d’élargir son attention, et sa capacité à rester calme. Bien-sûr, cela peut être une solution de facilité, nounou TV est la… Mais croyez-moi vous allez vraiment tous gagner en qualité de vie, en éteignant cette grosse boite noire.

2- Laisser savoir à votre enfant qu’il passe avant votre travail (ou vos taches ménagères)

Votre enfant n’a pas seulement besoin d’être dans la même pièce que vous, il a besoin d’être en interaction avec vous. Jouez avec lui, prenez le temps de partager ses aventures. Laisser votre enfant être votre priorité quand vous êtes ensemble, vous verrez que plus vous allez offrir du temps de qualité à votre enfant, plus vos journées et même vos nuits seront sereines.

 

3- Être l’exemple de son enfant, pas le dictateur.

Un enfant se construit dans l’imitation de ses parents, assez difficile de lui demander d’être poli si vous jurez comme un poissonnier. Si vous voulez que votre enfant soit heureux, vous devez l’être vous-même. Si vous pensez ne pas être heureux, c’est le moment d’y remédier rapidement, pour le bien être de tous.
Pour le moment, personne n’a plus d’influence sur votre enfant que vous, alors il faut le mettre à profit.

 

4- Pas de masque, mais l’honnêteté avec votre enfant.

Un parent honnête ne cache pas son état, mais il l’explique à son enfant , selon nos amis nordiques il n’existe pas de mauvaises émotions, elles sont recevables. Si vous apprenez une mauvaise nouvelle, plutôt que de faire croire à votre enfant que vous êtes heureuse, expliquez-lui que vous êtes triste, mais que ce n’est pas de sa faute et qu’il ne doit pas être inquiet.

Être un parent authentique, va favoriser la motivation de vos enfants pour se dépasser, car votre fierté sera son moteur, et en fera un enfant encore plus persévérant.

Éviter par exemple les félicitations “creuses”, mais expliquer en quoi vous êtes fière de ce que votre enfant vient d’accomplir.

 

5- Pas de menaces, ou de VEO (violence éducative ordinaire)

Selon les Danois, il faut mettre en place des règles pour la famille, mais elle ne doivent jamais être une dictature.
Les parents souhaitent que leurs enfants soient respectueux, mais le respect ne fonctionne pas en sens unique.
Élever un enfant, dans la peur, n’apportera jamais le respect mutuel, elle n’encourage que la peur et la soumission. Le rapport de force avec son enfant est absolument contre-productif.

Un petit coup d’œil sur les deux vidéos ci dessous pour comprendre les VEO (personnellement, elle me donne envie de pleurer…)



Vous connaissez le hygge ?  Moi j’adore 🙂

 

12 Comment

  1. Je ne connaissais pas le hygge
    Merci pour ce partage…. Les pays nordiques ont compris bien des choses bien avant nous! L’armonie, le bonheur et la sécurité y règnent là bas!!

  2. Super article…..je suis a fond pour…..mais
    Le “hygge” demande un travail sur soi même d’abord ce qui n’est pas toujours evident (surtout lorsque plusieurs facteurs negatifs sont jumelés : fatigue, stress,pression prof…..)

  3. Je suis partagée comme j’ai pu l’écrire tu le sais, je pense que ces principes comme la bienveillance en général sont utiles mais je pense qu’il faut arrêter de se mèttre la pression sur le comment on doit être et faire. On fait tous de notre mieux en général sauf évidemment parents pathologiques, psychopathes, pervers, violents ect.

    1. Oui c’est sur , il n’y a rien de pire que d’essayer d’être quelque chose inaccessible ici je suis très a l’aise avec ses principes que je trouve naturel, je le dis au début on fait tous au mieux mais chaque personne a sa méthode 🙂

  4. Sans vraiment le savoir, j’applique déjà tout ça. En fait ça me semble plutôt logique… sauf exprimer mes émotions négatives, j’ai toujours du mal, mais ça viendra!

  5. Pour que nos enfants ne soient pas exposés à la TV, nous avons fait le choix radical de ne plus avoir de télé chez nous. Nous sommes convaincus que cela est bénéfique au développement de nos enfants, mais aussi au nôtre.
    Ces vidéos sont la VEO donnent froid dans le dos à tous les parents qui essaient de pratiquer le plus possible l’éducation positive, mais je pense que c’est le but : choquer pour sensibiliser ceux qui n’ont pas eu de révélation.
    En revanche, je ne connaissais pas du tout le mot “hygge” … 😉

    1. Ici on regarde seulement netflix sur notre tv et jamais jamais avant 21h et que notre fille soit au lit sinon on écoute de la musique toute la journée. Les vidéos me donnent envie de pleurer et j’espère qu’elle pourrons faire réagir… huuuuge c’est comme ça que l’on prononce le mot danois , et sinon rien à voir mais on a un sacré point commun de naissance 😉

  6. C’est tout naturellement que c’est comme ca chez nous 🙂
    J’ai fait beaucoup de lecture de mon coté en plus de ma formation sur la CNV ( Faber et Malzich ) je sais pas si tu connais .
    Je suis totalement incapable de cachés mes émotions et je verbalise tout au pres de mes enfants . je leurs dit souvent : je vous aimes chaque instant, quand je suis énèrvé je vous aimes, quand je suis heureuse je vous aimes, quand je suis triste je vous aimes . Driss aime beaucoup quand je lui dit ca.
    Pour les écrans, D. a le droit un petit peu depuis ces 3 ans ( il fait un jeu de logique , un peu de Mario Bross et un DA de temps en temps ) mais surtout pas qqch d’habituelle . A. n’a jamais d’accès au écran .
    Merci pour cette article encore une fois très intéressant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :